RÉCEPTION DE MONSIEUR PIERRE GUENIFFEY

EN QUALITÉ DE MEMBRE CORRESPONDANT

 

Elu en qualité de membre correspondant en juin 2017, monsieur Patrice Gueniffey, historien, a été reçu à l’Académie lors de la séance du jeudi 7 novembre 2019.
Après avoir été présenté par monsieur Jean-Pierre Poussou, membre résidant, lui-même historien, Patrice Gueniffey a prononcé une communication sur le thème des origines de la France : Entre mythe et histoire : les racines de la France.

Monsieur Patrice Gueniffey a abordé cette question de la quête des origines de notre pays à travers l’évocation des débats historiques récurrents, en particulier ceux de nos grands historiens tels que Henri Martin, Jules Michelet ou Ernest Renan, débats qui ont ponctué l’histoire des Français en quête d’une origine que leur histoire complexe prive de tout caractère d’évidence. La conquête romaine n’avait-elle pas fait disparaître la Gaule celte, et la conquête franque la Gaule romaine ? France celte, romaine ou chrétienne ? Entre mythe, histoire et même archéologie, l’histoire de la quête des origines de la France a duré mille ans…

A l’issue de sa communication, la présidente de l’Académie, madame Hélène de Bellaigue, a remis au nouveau membre correspondant une médaille de l’Académie ainsi que les Actes de l’année 2018, puis elle l’a invité à signer le registre de présence aux séances, avant qu’il ne réponde aux questions des académiciens et du public.

Patrice Gueniffey, docteur en histoire, a été maître de conférences et directeur des études à l’Ecole des hautes études en sciences sociales et il a dirigé le Centre de recherches politiques Raymond Aron.
Il est considéré comme l’un des meilleurs spécialistes de la Révolution et de l’Empire. Il a publié de nombreux ouvrages sur ces périodes.
Son dernier ouvrage, un essai historique, Napoléon et de Gaulle. Deux héros français, a été récompensé par le prix Montaigne de la mairie de Bordeaux, par le prix de l’Académie du vin et par celui de la Revue des Deux-Mondes.
Patrice Gueniffey est l’auteur de nombreux ouvrages sur la Révolution et l’Empire. Citons La Révolution française et les élections, La Politique de la Terreur, un Essai sur la violence révolutionnaire. 1789-1794. Depuis quelques années, il consacre ses recherches à l’histoire napoléonienne. Il a réédité le Napoléon de Jacques Bainville, Le Sacre de Napoléon de José Cabanis et les Souvenirs sur Napoléon de Jean-Antoine Chaptal. Il a récemment publié Le 18 Brumaire. L’épilogue de la Révolution française. Il a aussi entrepris une biographie de Napoléon en deux volumes : Bonaparte et la Révolution française (premier volume paru en septembre 2013) et Napoléon et l’Europe, ainsi qu’une édition des textes de Taine consacrés à Napoléon. Plus récemment il a publié Histoires de la Révolution et de l'Empire, avec Pierre Branda 1814. La campagne de France, et avec Thierry Lentz La fin des empires, ainsi qu’un ouvrage original sur Les derniers jours des rois.