CONCERT DE PIANO-FORTE D'AURÉLIEN DELAGE

HOMMAGE AU COMPOSITEUR FRANZ BECK 

 

L’Académie avait attribué en 2018 le prix de musique à monsieur Aurélien Delage, claveciniste, organiste et flûtiste pour son enregistrement de pièces inédites pour claviers de Franz Beck (Bayard Musique). N’ayant pu se libérer pour venir recevoir son prix, il avait proposé de venir plus tard donner un concert de piano forte à l’Académie.
C’est le jeudi 6 juin 2019 que s’est tenu ce concert proposé par monsieur Aurélien Delage qui est venu à Bordeaux avec son propre piano-forte datant de la fin du XVIIIe siècle. Fabriqué à Londres par un facteur anglais très réputé, Longman & Broderip, ce piano-forte est une véritable pièce de musée, son propriétaire se plait à imaginer que Haydn aurait joué dessus, puisqu’il était un des clients de cette fabrique…

Le concert donné par Aurélien Delage a été consacré à des œuvres du compositeur allemand Franz Beck, membre de l’Académie de Bordeaux de 1797 à 1809. En alternance avec les pièces jouées par Aurélien Delage, madame Marguerite Stahl, membre résidant, a présenté ce compositeur qu’elle connaît bien puisqu’ayant séjourné à Mannheim, patrie de ce musicien, elle en a écrit une biographie en 1991, publiée par les éditions William Blake and Co et récompensée d’un prix de l’Académie de Bordeaux : Franz Beck, un élève de Stamitz à Bordeaux.

Franz Beck est donc né à Mannheim, dans le Palatinat, en 1734. Arrivé à Bordeaux en 1761, il a incarné la vie musicale bordelaise durant près d’un demi-siècle.
D’une famille de musiciens, Franz Beck a bénéficié très jeune des leçons de Johann Stamitz, grand violoniste, à une époque où l’orchestre du prince électeur du Palatinat était composé de très nombreux virtuoses. Il se perfectionne dans la pratique de l’orgue et du clavecin ; il parcourt l’Europe : Venise, Marseille, Paris. Il commence à composer à partir de 1757 et c’est en 1761 qu’il arrive à Bordeaux à l’âge de 27 ans. Après avoir été l’organiste de Saint Seurin, il devient « maître d’orchestre » du Grand Théâtre inauguré le 7 avril 1780., dont l’orchestre comprend alors 28 musiciens. Franz Beck ne quittera plus sa ville d’adoption, tout en restant fidèle aux œuvres des compositeurs de Mannheim qu’il fait souvent jouer.
Membre correspondant de l’Institut, Franz Beck a été élu à l’Académie en 1797, qui pendant la Révolution avait été rebaptisée Société des sciences, belles-lettres et arts de Bordeaux.
Il s’est éteint à Bordeaux le 31 décembre 1809.

Aurélien Delage a exécuté une douzaine de pièces de Franz Beck, allegro, sonates, ainsi qu’une étonnante Marche des marseillais, composée en 1792, à l’accent de la Marseillaise ! Certaines des partitions n’avaient probablement pas été jouées depuis bien des années.
Il était accompagné par M. Guillaume Rebinguet-Sudre, concertiste, professeur de violon baroque au conservatoire Jacques Thibaud de Bordeaux.

Aurélien Delage a été élu membre correspondant de l’Académie en janvier 2020.