Jean-Pierre POUSSOU, membre résidant

 

CARRIÈRE UNIVERSITAIRE ET ADMINISTRATIVE
Né le 2 novembre 1938 à Saint-Vite (Lot-et-Garonne).
Etudes secondaires au collège Saint-Caprais d’Agen.
Licence en histoire en 1958 et en droit en 1959 (université de Bordeaux). Agrégé d’histoire-géographie en 1961.
1961-1964 : professeur au lycée Bernard Palissy d’Agen.
1966 : assistant à la faculté des Lettres de Bordeaux.
1969 : maître-assistant à l’université de Bordeaux III.
1978 : Docteur ès-lettres de l’université de Paris-Sorbonne.
1979 : professeur à l’université de Bordeaux III.
1984 : professeur à l’université Paris-Sorbonne.
1986-1989 : recteur de l’Académie de Bordeaux.
1993-1998 : président de l’université Paris-Sorbonne.
Octobre 2007 : professeur émérite de l’université Paris-Sorbonne.
1992-1993 et 2001-2007 : directeur de l’Institut de recherches sur les civilisations de l’Europe moderne (Paris-Sorbonne).
2001-2007 : fondateur et directeur de l’UMS Histoire et Archéologie Maritimes (CNRS et université Paris-Sorbonne).
1972-1978 : secrétaire de rédaction des Annales du Midi.
1978-1986 : rédacteur en chef des Annales de démographie historique.
1990-1995 : président de la Société de démographie historique.
1997-2017 : membre de la Commission internationale d’histoire des villes.
1999-2007 : directeur de collections historiques aux presses de Paris-Sorbonne.
2004-2016 : directeur et rédacteur en chef de la Revue d’histoire maritime.
2005-2016 : codirecteur d’Histoire, économie et société.

DISTINCTIONS
Officier de la Légion d’honneur. Commandeur de l’Ordre national du Mérite. Commandeur des Palmes académiques.
Médaille de bronze du CNRS en 1979.
Prix d’histoire Laurain-Portemer de l’Académie des sciences morales et politiques en 1999.
En décembre 2010 Les Passions d'un historien : mélanges en l'honneur de Jean-Pierre Poussou par ses élèves et amis avec 134 contributions (Presses universitaires de Paris-Sorbonne).

PRINCIPALES RECHERCHES ET PRINCIPAUX OUVRAGES
Dans un premier temps, Jean-Pierre Poussou a mené de manière liée des recherches en démographie historique (mobilité et migrations), en histoire urbaine, en histoire économique et en histoire du Sud-Ouest, principalement au XVIIIe siècle. Par la suite, une fois la thèse soutenue, il a élargi ses domaines de recherches chronologiquement (XVIIe XIXe et XXe siècles) et géographiquement (histoire des îles Britanniques, du Canada, de l’évolution économique et urbaine de l’Europe, de l’histoire du vin et des vignobles).
Il a publié plus de 280 ouvrages et articles, effectué plus de 150 recensions d’ouvrages, dirigé ou codirigé plus de 25 volumes (Sedes-CDU et Presses universitaires de Paris-Sorbonne).
Parmi ses ouvrages, on peut citer : Bordeaux et le Sud-Ouest au XVIIIe siècle : croissance économique et attraction urbaine (Thèse de doctorat,1983), Les villes anglaises du milieu du XVIIe à la fin du XVIIIe siècle (1983), Les petites villes du Moyen Âge à nos jours (en codirection avec Philippe Loupès), La croissance des villes au XIXe siècle (1992), Cromwell, la révolution d’Angleterre et la guerre civile (1993), La terre et les paysans en France et en Grande-Bretagne (1999), Le champagne : une histoire franco-allemande (Codirection; prix du meilleur livre d’histoire du vin de l’année 2011).
Pour l’histoire régionale : La vie quotidienne à Bordeaux au XVIIIe siècle (1983, corédaction avec Paul Butel), Le Lot-et-Garonne (2001), Le Bassin d’Arcachon (2005), Lumières du Médoc (2011) ainsi qu’un très grand nombre d’articles.