Jean Bernard MARQUETTE, membre résidant

 
Né en 1934.
Ancien élève du lycée Michel Montaigne à Bordeaux. Après ses études à la faculté des lettres de Bordeaux, agrégé d’histoire (1957), professeur au lycée de garçons de Périgueux et au lycée Montesquieu à Bordeaux (1957-1967), assistant à la faculté des lettres de Bordeaux (1967-1968), maître-assistant, maître de conférences, professeur d’histoire du Moyen Âge et de sciences auxiliaires de l’histoire à l’université de Bordeaux III - Michel de Montaigne (1968-2002).
Ses recherches ont porté  sur l’histoire de l’occupation du sol et du peuplement (formation des réseaux paroissiaux, habitats fortifiés, villes), la géographie historique (vignoble du Bordelais, pays landais), la cartographie (Atlas historiques de villes, plans d’occupation du sol archéologiques) et l’édition de textes (cartulaires, archives familiales, coutumes). Il a aussi collaboré à plusieurs ouvrages d’histoire générale ou régionale.
Il a exercé diverses fonctions dans les domaines :
- administratif : vice-président du conseil scientifique (1990-1997), directeur de l’école doctorale d’histoire puis d’histoire - géographie de Bordeaux III (1991-1998);
- scientifique : expert à la Direction de la recherche et à l’Agence Nationale de la Recherche, directeur du Centre de recherches sur l’occupation du sol (Equipe de recherche associée au CNRS) (1979-1990), du laboratoire de cartographie de ce centre (1979-1994), puis de celui de l’UMR Ausonius (1995-2002) ; membre de la commission internationale pour l’histoire des villes (1988), organisateur de la session 1999 à Bordeaux, directeur de l’Atlas historique des villes de France (45 villes), coorganisateur des Journées internationales d’histoire de Flaran, codirecteur des Annales du Midi (1989-2007), directeur des Cahiers du Bazadais (1961-2014) ;
- culturel :  membre de la commission régionale du patrimoine historique, archéologique et ethnologique (COREPHAE), conservateur du musée contrôlé de Villandraut (1968-1995), vice-président du conseil scientifique du Parc naturel régional des Landes de Gascogne ;
- associatif : président des Amis du musée d’Aquitaine.

Thèse (1973) : Les Albret. L’ascension d’un lignage gascon (XIe siècle, 1360). Seconde édition. Ausonius. 2010.

Quelques travaux :

- Édition de textes : Cartulaire de la commanderie des hospitaliers de Villemartin (XIIe siècle) (1956); Le Trésor des chartes d’Albret : le fonds de Langoiran, Collection de documents inédits sur l’histoire de France,  Bibliothèque nationale (1973); Coutumes  du Brassenx (1978), de Labouheyre (2004); Trois rouleaux de comptes médiévaux (2011);

- Articles : Paroisses dédiées à Notre-Dame et occupation du sol (1978); Le réseau paroissial de la Grande Lande au début du XIVe siècle (1981); La formation des réseaux paroissiaux dans les pays d’Orthe, de Gosse et de Seignanx (2001); Les habitats fortifiés en Bordelais, Bazadais et pays landais (XIe- XVIe siècles) (1980); La vinification dans les domaines de l’archevêque de Bordeaux à la fin du Moyen Âge (1977); Le vin de Gascogne au XIVe siècle (2000).

- Collaborations : La seigneurie et le vignoble de Château Latour (1974); Landes et Chalosses (1983); Les racines de l’Aquitaine (1992); Atlas de la France de l’an mil (1994); L’église et la société dans le diocèse de Dax (XIIIe-XVIIIe siècles) (2003); Félix Arnaudin, Œuvres complètes, tome VIII, Journal et choses de l’ancienne Lande (2003); Léo Drouyn, Les albums de dessin,  volume 6, Le Bazadais méridional; volume 10, Le Médoc; volume 13, De Branne à Vayres; Histoire de Périgueux (2011); Le trésor de Bazas (2015).

- En préparation : la publication du Terrier de Labrit de 1582 (dans un numéro spécial de la revue Aquitania), celle de l’histoire d’un vignoble De la vigne du pape au Château Pape Clément (1305-1940) et celle d’une chronique latine, le Chronicon Vazatense (rédigée au début du XVIIe siècle).