RÉCEPTION DE MADAME ANNE-CLAUDE BERTHOUD

EN QUALITÉ DE MEMBRE CORRESPONDANT

 

Le jeudi 28 avril 2016, madame Anne-Claude Berthoud, professeur de linguistique à l’Université de Lausanne, présidente honoraire de l’Académie suisse des sciences humaines et sociales, a été reçue en qualité de membre correspondant de l’Académie nationale des sciences, belles-lettres et arts de Bordeaux.
C’est le président de l’Académie, monsieur Régis Ritz, qui a présenté madame Anne-Claude Berthoud, tous les deux ayant eu de multiples occasions de travailler ensemble, notamment lors des réunions du Conseil européen pour les langues ou encore lors des travaux sur le projet Dylan.

Madame Anne-Claude Berthoud est docteur en linguistique et elle a enseigné la linguistique pragmatique et la linguistique de l’acquisition à l’Université de Lausanne où elle  a codirigé le Centre de linguistique et des sciences du langage. Elle a également enseigné dans les universités de Genève, Neuchâtel et Fribourg. Elle a notamment publié : Paroles à propos : approche énonciative et interactive du tropic (1996), Modèles du discours en confrontation (1998) et Exploring the dynamics of multilinguism (2013).
Elle a été vice-présidente du Conseil européen pour les langues, présidente de l’Académie suisse des sciences humaines et sociales, vice-présidente du Sénat de l’Université de Lausanne ainsi que vice-présidente du Fonds National Suisse de la recherche scientifique (équivalent de notre CNRS). Enfin elle a été coordinatrice de 2006 à 2011 du projet européen DYLAN : Dynamique des langues et gestion de la diversité.

Madame Anne-Claude Berthoud a ensuite présenté une communication intitulée La diversité des langues au service de la science : un atout majeur. Mettant en exergue l’importance de la communication et du faire savoir dans la recherche scientifique, elle a plaidé pour le plurilinguisme dans le domaine des sciences comme antidote à l’écrasement des cultures scientifiques et comme garant de la pluralité et de la qualité des travaux et des savoirs. Le plurilinguisme est à ses yeux un véritable instrument de créativité et d’innovation. Il est donc essentiel de rechercher et de préserver un juste équilibre entre l’anglais et les autres langues. Avant de conclure elle a présenté les actions dans cette perspective du Groupe de travail Langues et sciences du Conseil Européen pour les Langues.
Après que le président Régis Ritz ait remis à madame Anne-Claude Berthoud une médaille de l’Académie, les Actes du tricentenaire et ceux de l’année 2015, ainsi que l’ouvrage Bordeaux, l’art et le vin pour marquer sa venue à Bordeaux, un long échange s’est tenu avec les académiciens et le public sur cette question du plurilinguisme, qui est bien une véritable question de société.