RÉCEPTION DE MONSIEUR CLAUDE JORDA

EN QUALITÉ DE MEMBRE RÉSIDANT

 

La séance du jeudi 30 novembre 2017 a été consacrée  à la réception d’un nouveau membre résidant, M. Claude Jorda qui avait été élu dans le fauteuil de Pierre Jaubert.

Le président Philippe Loupès a ouvert la séance en invitant le futur membre à entrer dans la salle des séances, accompagné des deux parrains qu’il avait choisis, MM. Jean-Louis d’Anglade et Michel Pouchard, puis à prononcer son discours de remerciements.

Selon la tradition, M. Claude Jorda a fait l’éloge de son prédécesseur le professeur Pierre Jaubert. Il a rappelé sa brillante et longue carrière d’enseignant, successivement à l’Ecole du droit de Dakar, puis à la faculté d’Aix-en-Provence et ses trente années à l’université de Bordeaux, en qualité de titulaire de la chaire de droit romain dont il était un très grand spécialiste ; il a aussi évoqué ses responsabilités exercées au sein de l’université, président de la faculté de droit et vice-président de l’université de Bordeaux 1. Il a aussi tenu à rappeler que Pierre Jaubert avait fondé à Périgueux, avec le souci des questions sociales qui l’honorait, un Institut d’études juridiques, rattaché à la faculté de droit de Bordeaux, afin de faciliter le passage en études supérieures des étudiants de la région. Elu en 1990, Pierre Jaubert a été membre résidant de l’Académie pendant près de 25 ans. Président en 1997, trésorier pendant une quinzaine d’années, son successeur a souligné combien il avait été un membre actif, en présentant régulièrement chaque année une communication, 23 au total sur des sujets les plus divers, l’usage du latin et du grec, l’histoire d’institutions ou de personnalités de Bordeaux, la période de la Révolution française ou encore des thèmes de société. M. Claude Jorda a choisi dans son éloge de revenir en détail sur trois d’entre elles : La mythologie au féminin, L’usage du latin et Montesquieu et Portalis, montrant combien toutes les trois étaient encore d’actualité et riches en enseignement.

C’est ensuite M. Jean-Pierre Poussou qui a reçu Claude Jorda, présentant dans son discours l’exceptionnelle carrière de magistrat du nouveau membre résidant, assorti de réflexions sur les évolutions de la justice, notamment son internationalisation.

 

A l’issue, le président a remis à M. Claude Jorda une médaille de l’Académie gravée à son nom, les Actes de l’année 2016 et un exemplaire de la Coutume, puis il a invité le nouveau membre à apposer sa signature à côté de celles de ses nouveaux confrères sur le registre de présence aux séances.

 

 

 

Biographie de Claude Jorda nouveau membre résidant

Diplômé de l’Institut d’études politiques de Toulouse et de l’Ecole nationale de la magistrature, M. Claude Jorda a notamment tenu les postes suivants :

- directeur adjoint de l’École nationale de la magistrature ;

- directeur des services judiciaires au ministère de la justice ;

- procureur général près la cour d’appel de Bordeaux de 1985 à 1992 ;

- procureur général près la cour d’appel de Paris ;

- à partir de 1994, juge au tribunal pénal international pour l’ex-Yougoslavie dont il a été le président de 1999 à 2003 ;

- juge à la Cour pénale internationale de 2003 à 2009.

M. Claude Jorda est l’auteur de très nombreux articles et publications, notamment sur le droit des victimes et l’évolution du droit pénal international. En 1999, il a présenté un rapport aux Nations Unies sur le fonctionnement du Tribunal pénal international pour l’ex-Yougoslavie.

Il est également l’auteur de romans.