ÉLECTIONS DE DEUX NOUVEAUX MEMBRES RÉSIDANTS

 

Lors de sa séance du jeudi 10 septembre, l’Académie a procédé à l’élection de deux nouveaux membres résidants :
-    le docteur Joël Dehais a été élu au fauteuil de Robert Coustet décédé le 19 septembre 2019 ;
-    monsieur Claude Kirchner a été élu au fauteuil de Jean-Louis Aucouturier qui avait demandé à être admis à l’honorariat le 1er janvier 2019.

Ancien élève de l’Ecole de santé navale de Bordeaux, le docteur Joël Dehais, rhumatologue, professeur des universités, a été le chef du service de rhumatologie au CHU de Bordeaux de 1989 à 2009.
Auteur de 120 publications scientifiques, membre de la Société française de rhumatologie, il a organisé de très nombreuses manifestations nationales et internationales : colloques, congrès…
Le docteur Joël Dehais est aussi un musicien passionné de haut niveau (viole de gambe et hautbois baroque). Il a créé en 2004 au CHU de Bordeaux une consultation pluridisciplinaire dédiée aux troubles fonctionnels des musiciens. Il a poursuivi ce type de consultation pour les douleurs et les troubles du mouvement chez les musiciens professionnels à l’Institut de la main à Paris de 2003 à 2013 puis encore aujourd’hui à la clinique du musicien et de la performance musicale à Paris.


Directeur de recherche émérite d’INRIA - l’Institut national français de recherche en sciences et technologies du numérique - Claude Kirchner avait orienté ses recherches sur les fondements logique et sémantique pour la conception et la mise en œuvre de systèmes numériques éthiques, fiables et sécurisés.
Après des études en mathématiques puis en informatique, docteur es sciences informatiques, Claude Kirchner a créé et dirigé à partir de 1992 une équipe de projet de l’INRIA à Nancy, puis a dirigé de 2007 à 2010 le centre de recherche de l’INRIA Bordeaux - Sud-Ouest. Il a présidé de 2003 à 2008 les conseils scientifique et d'évaluation des programmes du ministère de la recherche puis de l'Agence nationale de la recherche en sécurité informatique. Il a dirigé une trentaine de thèses, a publié plus d’une centaine de contributions et a participé à l’organisation des grandes conférences internationales dans le domaine de l’intelligence artificielle.
Claude Kirchner a été président du Comité opérationnel d'évaluation des risques légaux et d'éthique de l’INRIA, membre de la Commission de réflexion sur l'éthique de la recherche en sciences du numérique, de l'Alliance des sciences et technologies du numérique - Allistene - et membre du Comité consultatif national d’éthique pour les sciences de la vie et de la santé. Il co-préside l’initiative franco-japonaise de coopération en cybersécurité.