DÉCÈS DE JEAN BERNARD MARQUETTE, MEMBRE RÉSIDANT

 

Jean Bernard Marquette, membre résidant de l’Académie depuis 2005, nous a quittés le 24 novembre 2020.
Professeur émérite d’histoire médiévale de l’université Bordeaux Montaigne, Jean Bernard Marquette a consacré sa carrière à l’étude de l’Aquitaine et de la Gascogne médiévale dont il était l’un des plus grands spécialistes.
Ancien élève du lycée Michel Montaigne à Bordeaux, après ses études à la faculté des lettres de Bordeaux, agrégé d’histoire en 1957, professeur au lycée de garçons de Périgueux puis au lycée Montesquieu à Bordeaux (1957-1967), Jean Bernard Marquette a été successivement assistant à la faculté des lettres de Bordeaux (1967-1968), maître-assistant, maître de conférences, professeur d’histoire du Moyen Âge et de sciences auxiliaires de l’histoire à l’université de Bordeaux III - Michel de Montaigne (1968-2002).
À la suite du grand médiéviste Charles Higounet, spécialiste de l’histoire de l’Aquitaine et de celle de Bordeaux, Jean Bernard Marquette a imprimé aux études médiévales des directions originales Ses recherches ont porté sur l’histoire de l’occupation du sol et du peuplement (formation des réseaux paroissiaux, habitats fortifiés, villes), la géographie historique (vignoble du Bordelais, pays landais), la cartographie (atlas historiques de villes, plans d’occupation du sol archéologiques) et l’édition de textes (cartulaires, archives familiales, coutumes). Il a ainsi collaboré à plusieurs ouvrages d’histoire générale ou régionale.
Il a exercé diverses fonctions dans les domaines :
- administratif : vice-président du conseil scientifique (1990-1997), directeur de l’école doctorale d’histoire, puis d’histoire - géographie de Bordeaux III (1991-1998) ;
- scientifique : directeur du Centre de recherches sur l’occupation du sol (équipe de recherche associée au CNRS) (1979-1990), du laboratoire de cartographie de ce centre (1979-1994), puis de celui de l’UMR Ausonius (1995-2002) ; membre de la commission internationale pour l’histoire des villes (1988), directeur de l’Atlas historique des villes de France (45 villes), directeur des Cahiers du Bazadais (1961-2014) ;
- culturel :  membre de la Commission régionale du patrimoine historique, archéologique et ethnologique, conservateur du musée contrôlé de Villandraut (1968-1995), vice-président du conseil scientifique du Parc naturel régional des Landes de Gascogne ;
- associatif : président des Amis du musée d’Aquitaine.

Jean Bernard Marquette avait été élu au fauteuil de Renaud Paulian, naturaliste, ancien recteur de Bordeaux. Il a longtemps siégé au conseil d’administration où ses avis étaient toujours précieux. Il avait assuré la présidence de l’Académie en 2014. Chaque année il prenait en charge la recherche et la sélection du lauréat du prix Charles et Arlette Higounet qui avaient institué un prix d’histoire doté par une Fondation pour récompenser l’auteur d’une thèse ou d’un travail de recherches sur l’histoire de la Grande Aquitaine au Moyen Âge.
Jean Bernard Marquette était particulièrement apprécié de tous les académiciens pour sa culture et son érudition, son sens de l’amitié et de l’écoute, son humour, son attachement et sa participation à toutes les activités de l’Académie.

Jean Bernard Marquette occupait le fauteuil n° 26.