DÉCÈS DU PROFESSEUR JEAN MESNARD

 

Le professeur Jean Mesnard, membre résidant de l’Académie, est décédé le 9 août 2016. Lors de la séance publique de l’Académie du jeudi 29 septembre 2016, le Secrétaire perpétuel lui a rendu hommage en rappelant les grandes lignes d’une carrière très riche, puis le Président a fait observer une minute de silence à sa mémoire.


Allocution d’hommage du Secrétaire perpétuel

Notre confrère le professeur Jean Mesnard, membre résidant, est décédé le 9 août 2016.
Il était un universitaire de très haut niveau, chercheur, professeur d’université, spécialiste de Pascal.

Né le 23 février 1921 à Champagnac en Charente-Maritime, Jean Mesnard avait été reçu à l’Ecole normale supérieure en 1941 et avait obtenu l’agrégation de lettres en 1946.
Après avoir enseigné au lycée de Valenciennes, puis au lycée Michel Montaigne de Bordeaux, il obtient son doctorat de lettres puis est nommé professeur d’université successivement à l’université de la Sarre en 1952, puis à Bordeaux de 1956 à 1969, enfin à la Sorbonne, où il a enseigné de 1969 à 1990 et où il termine sa carrière d’universitaire.

Jean Mesnard était devenu au fil de ses travaux un très grand spécialiste de Pascal sur lequel il a publié de nombreux ouvrages : Pascal, l’homme et l’œuvre (1951), Pascal et Roannez (1965), Les pensées de Pascal (1976). Il avait entrepris en 1964 la réalisation d’une édition critique des œuvres complètes de Pascal. Plus largement ses recherches et travaux ont porté sur la littérature française du XVIIᵉ, avec plusieurs ouvrages faisant référence. Son prestige international était considérable, l’amenant très fréquemment à enseigner et à diriger des travaux dans des universités étrangères en Europe, en Afrique, au Canada, et pendant plusieurs années consécutives, aux Etats-Unis et au Japon.
Jean Mesnard a été longtemps président de la Société des amis de Port royal et président de la société d’études du XVIIᵉ siècle.

Depuis 1997, il était membre de l’Académie des sciences morales et politiques qu’il avait présidée en 2010 et dont il était le doyen.
Il avait été élu à l’Académie nationale des sciences, belles-lettres et arts de Bordeaux en 1985.

Jean Mesnard était officier de la Légion d’honneur, commandeur des Palmes académiques et commandeur des Arts et lettres.

Notre confrère laisse le souvenir d’un universitaire exceptionnel, d’un grand érudit et d’un homme de très grande qualité.