BILAN DES ACTIVITÉS DE L'ACADÉMIE EN 2018

 

En 2018 l’Académie a tenu au total 28 séances, dont 21 ont été publiques.
Sept séances ont fait l’objet de communications présentées par des membres résidants, honoraires ou associés. Il convient de souligner que M. Alain Juppé, maire de Bordeaux, protecteur de l’Académie, a été reçu et a présenté son dernier ouvrage Le dictionnaire amoureux de Bordeaux.
Huit séances ont été consacrées à la réception de nouveaux membres :
- trois membre résidants, M. Dominique Sentagnes, chef d’entreprise, ancien président du port autonome de Bordeaux, le général Gilles Robert, ancien directeur du Service historique de la Défense, et le professeur Didier Lacombe, chef du service de pédiatrie et de génétique au CHU de Bordeaux ;
- un membre d’honneur, M. Patrick Gérard, conseiller d’Etat, directeur de l’Ecole nationale d’administration, ancien recteur des académies d’Orléans, Bordeaux et Paris ;
- un membre associé : M. Jean-Claude Fayat, président directeur général du groupe Fayat ;
- trois membres correspondants, MM. Ferrante Ferranti, photographe d’art, Guy Fournié, réalisateur, et Gregory Hanlon, historien et professeur à l’université d’Halifax (Canada).
 
D’autres séances ont été destinées à diverses activités :
- une séance exceptionnelle d’hommages à Madame Séverine Pacteau-de Luze, ancienne présidente et secrétaire perpétuel de l’Académie, décédée en 2017 ;
- une séance à la Station Ausone de la librairie Mollat, consacrée au thème de l’Eau avec une série d’interventions de membres de l’Académie ;
- le traditionnel concert donné par quatre quatuors d’élèves du Conservatoire à rayonnement régional de Bordeaux ;
- des visites : le chantier du Muséum d’histoire naturelle, dont la directrice, Mme Nathalie Mémoire, est membre associé de l’Académie, le nouveau Musée de l’histoire maritime de Bordeaux et l’Etablissement de Mérignac de Dassault Aviation, la directrice Mme Valérie Guillemet étant également membre associé de l’Académie.
 
Selon la tradition, l’année 2018 s’est terminée par la remise solennelle des prix de l’Académie : au total 24 prix ont été remis, dont une douzaine ont récompensé des ouvrages ou des personnes liés à la région. Parmi ces prix, ont été distingués une thèse, le catalogue d’une exposition de la Cité du vin et plusieurs ouvrages sur Bordeaux (un ouvrage exceptionnel sur la cathédrale Saint-André, deux petits guides pour enfants…). A partir de 2019, le Grand prix de l’Académie sera remis par le maire, protecteur de l’Académie, lors d’une cérémonie particulière, soit dans les salons de la mairie, soit au foyer du Grand Théâtre.

Les Journées du patrimoine ont été, comme les années précédentes, un grand succès pour l’Académie avec près de 800 visiteurs en deux après-midi ; des académiciens étaient présents dans les salons tout au long de ces deux après-midi pour répondre aux questions des visiteurs, un diaporama présentait l’histoire de l’Académie et ses académiciens les plus célèbres. A la bibliothèque, des mémoires d’académiciens du XIXe étaient présentés et commentés aux visiteurs par la bibliothécaire membre de l’Académie. On peut regretter que lors de ces deux jours du patrimoine, la Mairie ait aussi organisé des manifestations dans le Jardin public qui ont concurrencé les offres des Journées du patrimoine et qui plus est restreignaient les accès à la place Bardineau.

Enfin dans toute la mesure du possible, l’Académie s’attache à ouvrir ses portes : tenues de colloques et de conférences dans ses locaux, projet visant des lycéens, visites par des associations et des écoles. L’Académie au cours de cette année 2018 a ainsi accueilli des réunions d’associations, un colloque de l’université de Bordeaux Montaigne et des visites de groupes.

Au cours de l’année 2018, l’Académie a élu 9 nouveaux membres :
- 2 membres résidants : MM. Bernard Alaux, ancien directeur de Cap Sciences, et Jean Mondot, professeur d’université, linguiste et spécialiste de littérature allemande ;
- 2 membres d’honneur : MM. Jean-Marie Rouart, de l’Académie française, et Jean-François Mattéi, ancien ministre et ancien président de la Croix rouge française ;
- 3 membres associés : MM. Alain Blanchard, directeur de l’Institut des sciences de la vigne et du vin, Yves Harté, journaliste, éditorialiste et grand reporter au journal Sud Ouest, et Jean Petaux, politologue, directeur de la communication, des relations extérieures et institutionnelles de l’Institut d’études politiques de Bordeaux.
- 2 membres correspondants : MM. Yves Dessertine, économiste, et David Haziot, écrivain et biographe.
Tous seront reçus à l’Académie au cours de l’année 2019.
 
Les Actes de l’Académie récapitulent depuis deux cents ans l’intégralité de ce qui a été présenté en séance au cours de l’année précédente : ils constituent la véritable mémoire de l’Académie. Depuis trois ans, le choix a été fait d’un passage à une impression en numérique qui permet de réaliser des Actes plus illustrés, tout en diminuant les coûts de revient. C’est la mairie de Bordeaux qui chaque année subventionne ces Actes.
Les Actes de l’année 2018, en cours de réalisation, comporteront plus de 500 pages avec une illustration très riche, en majeure partie en couleurs. Ils seront tirés en 300 exemplaires. Ils constitueront un ouvrage de grande qualité, véritable vitrine des activités et de la vie de l’Académie. Sont également en cours de constitution et d’impression, les Tables récapitulatives des Actes pour les années 2011 à 2015 (Listes par année, par objet et par auteur des communications et présentations).
Les Actes sont adressés à toutes les académies et sociétés correspondantes de l’Académie, aux adjoints de la municipalité, aux membres associés, ainsi qu’aux membres correspondants récemment reçus à l’Académie.

Le site internet de l’Académie a été réalisé par nos propres moyens, il contribue à faire connaître les activités de l’Académie, de même qu’un effort est fait pour diffuser le programme des séances par messages électroniques ainsi que par la distribution de petits feuillets dans Bordeaux, notamment à l’Office du tourisme et dans les musées.

Enfin depuis trois ans un effort important au plan financier est fait pour préserver et mettre en valeur les locaux et le patrimoine :
- entretien des salons et de la bibliothèque : réfection des parquets, remise en état de la bibliothèque, mise en sécurité des alimentations électriques ;
- réfection des œuvres, peintures, gravures, dessins, rénovation de tableaux ; le portrait de Montesquieu, classé monument historique, a été expertisé en vue d’actions de préservation.